2019-12-03

Mardi 3 décembre 2019

J'ai l'impression que mon travail est toujours à recommencer. Je me pose les mêmes questions sans-cesse : qu'est-ce que je veux faire ? Comment veux-je le faire ? Je cherche aussi des modèles de ce que je veux faire, mais sans savoir exactement ce que je veux faire. 

Je constate qu'il y a du faire avant le faire. La planification du faire est un faire primordial. Or cette planification du faire, je la réalise par la pensée écrite. Il s'agit donc d'une recherche qui se regarde chercher. C'est une recherche qui s'inscrit dans la réflexivité.

Le discours sur mon travail.

Il s'agit de s'agir...

Il s'agit de circonscrire les projets qui m'habitent. 

Il s'agit de documenter, d'écrire, de montrer, ce que je fais, tandis que je suis en train de le faire... L'ouvrier œuvre et l'un des sujets de son oeuvre est le fait d’œuvrer.
Pierre-Luc VERVILLE