2018-12-31

Jouer avec des natures mortes

Pierre-Luc Verville, Jouer avec des natures mortes, 2008, installation; piscine gonflable et balles de plastique, dimensions variables
Jouer avec des natures mortes (2008) consiste en l'installation d'une piscine gonflable remplie de balles de plastique multicolores. C'est un exemple paradigmatique de ready-to-install. Ce que j'appelle ready-to-reinstall c'est une installation trouvée et rendue allographique par mon simple choix d'artiste. Voilà une définition de mes œuvres installatives, dans la lignée du travail de Marcel Duchamp, qui n'est pas sans poser de lourds problèmes ontologiques qu'un penseur comme Gérard Genette a explorés dans L'Œuvre de l'art (1994). C'est effectivement une œuvre allographique en ce que n'importe quelle piscine similaire ferait l'affaire. Les œuvres de cette nature sont un pied de nez au marché de l'art. En effet, ce n'est plus l'objet autonome qui compte, mais l'association de l'objet à l'artiste qui le choisit. L’œuvre d'art se découvre alors être en grande dépendance à son contexte de monstration.
Pierre-Luc VERVILLE