2018-12-28

Art in Action de Nicholas Wolterstorff

Vers une esthétique chrétienne
  • De dire que l'art n'est qu'expression est limitatif. Car l'art opère plus que l'action d'exprimer ou de s'exprimer.
  • Une réflexion chrétienne sur les arts commence avec la doctrine de la création.
  • La similitude entre l'acte créateur de Dieu et celui de l'artiste n'est pas au cœur de la doctrine de la création.
  • Une vision chrétienne des arts commence par la reconnaissance de l’incrustation de l'homme dans le monde physique, et de sa vocation et de sa fin comme créature dans la création.
  • Les arts sont des instruments et des objets d'action.
  • Dieu dit « amen » à sa création.
  • Presque tout de la création est physique : on ne doit pas dévaluer cette caractéristique. Les byzantins rabaissent le caractère physique de la création lorsqu'ils affirment que l'important dans leurs mosaïques n'est pas l'image visible, mais le saint invisible que l'image invoque.
Le caractère terrien de l'homme
  • L'homme est un être physique dont il ne doit pas avoir honte.
La vocation de l'homme
  • Quel est le propre de l'homme ? Raison ? Création d'outil (Bacon) ? Communication symbolique (Cassirer) ? Capacité artistique ? (p. 73)
  • Le propre de l'homme est d'être un être responsable. (p. 73).
Pierre-Luc VERVILLE