2018-09-24

Un jazz autre

Je cherche à me construire une pratique jazz autre que le jazz historique.  Plus proche des techniques de la musique électronique, ce jazz autre me permettrait de consolider mes recherches sur la reproductibilité technique.

1. Non-band

Pour ce faire, j'ai besoin de constituer une entité musicale, une instance de diffusion. Je ne sais pas encore comment la nommer, ni comment décrire la musique qu'elle proposerait (car je ne l'ai pas encore réalisée). Or ce que je sais, c'est que je veux emprunter au futurisme, au rap et à l'electro, à la musique électronique et au jazz... Or je me demande comment nommer cette formation qui sera d'abord un one-man band, puis une formation aux allures du premier Kraftwerk. Non-band serait un nom fort approprié à cette formation, étant donné que la musique électronique est fortement acousmatique.

Listes de noms de groupe possibles : Non-band, No Band, Sans band, Band Band, Non-band band, No Band Band.


2. Vers un computer jazz

Pour ce qui est du style musical, je suis presque certain qu'il s'agira d'électro-jazz, soit d'une synthèse entre l'électro et le jazz (notamment entre l'électro-boogie et le bebop). Gil Mellé, compositeur de jazz et de musique de film, est un pionnier en la matière, ayant réalisée la bande sonore du film Le Mystère Andromède de Robert Wise en utilisant des appareils électroniques et les procédés de la musique électronique.
Pierre-Luc VERVILLE